Sarah Msika

Diplômée d’Histoire de l’Art à la Sorbonne, Sarah débute sa carrière dans la maison de vente aux enchères Artcurial.Elle intègre ensuite PwC comme Consultante en industrie et services grâce au sélectif concours Phenix de la Sorbonne avant d’être recrutée comme Responsable Logistique et Qualité par son client Sowee. Véritable « épicurieuse », elle est très proche du monde de gastronomie qui l’amène à rencontrer de nombreux grands chefs ainsi que de grands groupes hôteliers. Elle est également enquêtrice gastronomique pour le Guide Lebey. Végétarienne, exigeante, elle visite de nombreux projets à travers le monde comme autant de sources d’inspiration. C’est donc naturellement qu’elle se dirige vers la création de Cultivate, pour créer des projets vertueux et tournés vers l’avenir, qui tissent un lien entre toutes ces différentes expériences.

Sidney Delourme

Passionné depuis toujours par la nature, les enjeux d’avenir et les « CleanTech » , Sidney passe près de 6 ans comme Consultant en Stratégie et en Développement Durable à conseiller des grands groupes (EDF, Engie, Total, Bouygues,…) dans leur transition énergétique et écologique. Il accompagne également actuellement plusieurs start-ups dans leur stratégie de croissance et levée de fonds et investit dans des projets vertueux. Il intègre ensuite Total EREN (pour Economie des REssources Naturelles) pour se consacrer au développement des énergies renouvelables et à l’accès à l’énergie dans les pays émergents, notamment en Afrique, où l’énergie côtoie les enjeux agricoles. Ambitieux, exigent et convaincu, Sidney co-fonde Plantation Paris en espérant repousser les limites existantes et développer des projets à Paris, en France et à l’international.

YOUR LIFE IS YOUR MESSAGE TO THE WORLDMAKE SURE IT’S INSPIRING

A la Plantation Paris, nous avons créé une équipe soudée et dynamique, pleine d’ambition. Ingénieurs, agronomes, philosophes, créatifs, les profils s’enrichissent pour mener à bien nos activités quotidiennes avec beaucoup d’exigence et de bienveillance.

Envie de nous rejoindre ?

Ecrivez-nous à recrutement@cultivate.fr

Tagline

Camille HirigoyenL'oeil de la Plantation

Camille Hirigoyen prête son oeil si particulier pour documenter la Plantation Paris : elle donne à voir les coulisses de notre ferme et rend accessible des moments de vie. Elle révèle la beauté là où on ne l’attendrait pas, avec une esthétique enivrante, inattendue et mystérieuse ponctuée de contrastes et de jeux de lumière. Elle document l’instant vivant de nos activités avec un angle artistique.

Les mots de Camille Hirigoyen

Mercredi 16 juin 2021, mon amie Lili Barbery donne un cours de yoga dans un lieu particulier. Il s’agit d’une ferme urbaine sur un toit, Porte de La Chapelle. Au lieu de suivre le cours comme j’en avais l’intention première, je décide d’aller y faire des photos ; le lieu a l’air sublime, le soleil devrait progressivement éclairer le toit, je pense pouvoir capturer quelques bonnes images. Une fois sur place, je suis submergée, et la légèreté avec laquelle je suis arrivée se transforme en prise de conscience. Le sublime est bel et bien au rendez-vous. Ce sublimis latin « qui va en s’élevant », « qui se tient en l’air » est devant mes yeux, et je le ressens au plus profond de moi, comme un agréable vertige. Un mois après, je rencontre Sarah Msika, la fondatrice de La Plantation, je lui parle de mon bouleversement, nous décidons de nous revoir en septembre. Le 23 septembre, je reviens avec mes appareils, l’émotion est intacte. Je propose à Sarah de suivre la Plantation pendant un an. Guidée par mes lectures et réflexions, je choisis de revenir régulièrement documenter la vie de ce lieu et d’en écrire les pensées sur ce que cela m’apprend du monde d’aujourd’hui, sur notre place d’humain parmi les vivants ; un documentaire photographique sur 4 saisons de conscience. "Deux choses remplissent le cœur d'une admiration et d'une vénération toujours nouvelles et toujours croissantes à mesure que la réflexion s'y attache et s'y applique : le ciel étoilé au-dessus de moi et la loi morale en moi. Ces deux choses, je n'ai pas besoin de les chercher et de les conjecturer comme si elles étaient enveloppées de ténèbres ou placées dans une région transcendante en dehors de mon horizon ; je les vois devant moi et je les rattache immédiatement à la conscience de mon existence. » Conclusion de la Critique de la Raison Pratique d’Emmanuel Kant.

— Suivre le travail de Camille